Interview : Maximilien TROMEUR

Bon j'espère que vous aurez le temps de lire avant le match, parce qu'il y a un petit appel au public !!

Cette fois-ci, c'est un défenseur qui se prête au jeu des questions des supporters : Maximilien TROMEUR.

E.B. – Comment se passe ton adaptation à bordeaux ? nouvelle ville, nouveau climat, …
Max – Très bien. Comme prévu. Je suis très content d’être ici, je suis là avec ma copine,  c’était la raison principale, et puis je continue à jouer au hockey à un bon niveau. C’est une belle ville. Je n’ai aucun souci.

E.B. – Le match contre Cergy a été éprouvant physiquement et mentalement. Qu’est-ce qu’il s’est dit après le match entre les joueurs, avec les coaches ?
Max – Immédiatement après le match, il ne s’est pas dit grand-chose, à cause de la déception. A chaud, ce n’est pas terrible de parler, on a laissé passer un peu de temps.
On en a reparlé lundi : on est conscient d’être passés à coté d’un truc bien, de peu. On s’est peut-être mis en danger tout seul ? C’est la question.
Il y a des regrets, mais il y a une base, c’est qu’on a marqué des buts à l’extérieur. On en a pris 8 mais on en a marqué 7. Il va falloir  être plus disciplinés derrière, et surtout quand on mène au score, de réussir à tenir un score, c’est là que c’est important. Quand on réussira à faire ça, on se simplifiera beaucoup de choses.
On a été fébrile sur des infériorités où on doit dégager le palet et on ne le fait pas. Je pense que tout le monde a un peu ce manque de confiance depuis le début de la saison qui fait que certains mecs font des erreurs qu’ils n’auraient jamais faites l’an dernier ou dans de meilleures conditions.

E.B. – Tu restes à Bordeaux si on descend en Division 2 ? (Alex qui passe par là, manque de s’étouffer Sourire)
Max – Pour moi, la question ne se pose pas parce que je sais qu’on ne descendra pas.
Cette question je ne me la pose pas parce que tout simplement je ne vois pas comment on pourrait descendre.

E.B. – Avec qui as-tu le plus d’affinités, sur la glace et en dehors ?
Max – Sur la glace, avec à peu près tout le monde, parce que j’ai joué avec tout le monde cette saison. Il n’y a pas plus d’affinités avec l’un ou l’autre.
En dehors, c’est vrai que je suis plus souvent avec Mickael, Aymeric, en gros tous ceux qui ne travaillent pas la journée, c’est toujours plus facile pour nous de se voir. Mais sinon je m’entends bien avec tout le monde.

E.B. – Tu fais quoi à coté du hockey ? boulot, études, distractions, etc
Max – Pour l’instant, rien. Je cherche à travailler mais avec les horaires du hockey, ce n’est pas facile, donc cette année c’est plus en mode hockey, et stand-by coté boulot.
J’ai travaillé un peu dans tout mais mon domaine, c’est le commerce, la relation avec les gens.

E.B. – Comment te prépares-tu avant un match ? Un rituel sur la journée ou avant le match ?
Max – J’en avais mais j’ai arrêté parce que j’ai vu que ça ne marchait pas. Je ne suis pas superstitieux, j’essaie juste de dormir, de faire une petite sieste avant chaque match, des fois je n’y arrive pas si je suis un peu stressé. Je n’ai pas vraiment de rituel, comme certains peuvent avoir. Au plus je rigole, mieux c’est, ça m’enlève la pression.  Grin

E.B. – As-tu toujours été défenseur ? Qu’est-ce qui te plait à ce poste ?
Max – Non. Jusqu’en minime à Rouen, je jouais en attaque, et mon coach en 1er année de cadet a décidé que j’allais jouer en défense et c’était plutôt mieux pour moi, je pense.
Ce qui me plait, c’est de ne pas prendre de buts, sauf que cette année c’est un peu compliqué. J’aime bien aussi plonger. Je me dis que si je peux éviter de prendre un but en plongeant, je vais plonger, ou si je dois mettre les jambes devant un shoot, je vais les mettre. Voilà, se battre pour l’équipe, peu importe la manière, si je peux arrêter un but, je vais essayer de le faire.

E.B. – Ça fait quoi de jouer devant 2000-2500 personnes à domicile ?
Max – C’est franchement super sympa. Après je sais qu’il y a 2000 à 2500 personnes, mais de vrais supporters, je pense qu’il n’y en a pas autant que ça. Il y a beaucoup de gens qui viennent se divertir. Mais c’est vrai que c’est toujours sympa de rentrer pour jouer et de voir que la patinoire est bien remplie.
J’ai connu des ambiances beaucoup plus chaudes, aussi. Mais c’est sympa de voir qu’il y a du monde, surtout de voir qu’il y en a qui nous suivent en déplacement  Wink C’est surtout en déplacement qu’on voit les vrais supporters, même si c’est vrai que ce n’est pas facile pour tout le monde de pouvoir faire les déplacements par rapport à la vie familiale, au boulot et au reste

E.B. – Et maintenant il va falloir balancer, on veut des noms, dans le bus :
-   Qui est une vraie marmotte : alors là, j’ai 2 personnes : Monsieur Gasnier, il dort tout seul dans son coin, il faut aller le réveiller le matin, et Monsieur Masson qui a tendance à oublier de se réveiller le matin.
-   Qui est le pire ronfleur : ah coco, sans hésitation !!  Grin
-   Qui est le plus chahuteur : cette année, ça ne s’est pas trop vu à l’extérieur, mais je pense qu’il doit y avoir de sacrés clients. Je pense qu’on est tous assez bons pour faire des conneries.
-   Qui est le 1er réveillé : je ne sais pas parce que ce n’est pas moi, mais je pense que ça doit être ceux qui travaillent, je dirais Jano et les Basques Raph et Xabi.

E.B. – Est-ce que tu t’intéresses à d’autres sports ? Que tu pratiques ou que tu suis ? Des équipes en particulier ?
Max – Je joue un peu au golf à mes heures perdues. J’essaie de suivre un peu tous les sports, ça m’intéresse. Je pratique un peu le squash. Avant de venir à Bordeaux, j’étais un peu fan des Girondins, et depuis que je suis arrivé, je suis un peu moins fan.  Tongue

E.B. – Tu visites notre site ? une section en particulier ?
Max – Oui. Je viens voir un peu ce qu’il se dit. Il ne faudrait peut-être pas des fois !! je vais voir par curiosité. Tout le monde va voir, je pense. L’avis des gens peut être intéressant à connaitre parfois.

E.B. – En matière de lecture, de musique, de films, quels sont tes préférés ou tes derniers ?
Max – Je dois l’avouer, je ne lis pas grand chose. En musique, j’écoute de tout. J’aime bien Adèle, et ce qui est dans ce genre musical.

E.B. – Ton péché mignon ?
Max –    …   Je ne sais pas, je n’en ai pas qui vient à l’esprit tout de suite. Je dois boire et manger de tout.

E.B. – Une petite blague ?
Max – Non, je n’en ai pas sous le coude. Ça vient sur le moment, si je dois faire une connerie, je vais la faire.  Smiley

E.B. – Quelque chose à ajouter ?
Max – Soutenez-nous jusqu’au bout !!! il n’y a pas de raison, ça va le faire. Nous, on y croit, j’y crois aussi très fort.
Je n’envisage pas la descente en D2, parce que déjà si on y pense il y a des chances que ça se passe, et moi je préfère penser à des choses positives.
Venez-nous supporter, on a besoin de ça, même si pour le public, c'est difficile, pour nous non plus ce n’est pas facile.
On n’est pas venu à Bordeaux, en tant que supposé renfort, pour faire descendre l’équipe. On sait que c’est difficile par rapport à la saison que Bordeaux a connu l’année dernière. Il y a ce point de comparaison qui fait que ce n’est pas facile de passer derrière.
Notre objectif, c’est déjà de maintenir le club, parce qu’ils se sont « dépouillés » sur les années précédentes pour faire quelque chose de bien et monter ce club à un bon niveau, alors on ne veut pas tout détruire en un an.

Merci Max et bon match.
Venez réagir sur le forum !!

ImprimerE-mail